Coupe du monde DH#1

Aaron Gwin a remporté sa deuxième victoire à Lourdes, en profitant de la chute de Loic Bruni. Amaury Pierron profite également de la malchance de son compatriote pour monter sur le podium !

La minute où tout a changé.

Il est 16h22 en ce dimanche à Lourdes, et le soleil qui brille a déjà bien asséché la piste. Tous les pilotes en ont terminé, et on a vécu une journée belle de rebondissements. Les français ont fait vibrer le public de Lourdes, à commencer par Florent Payet, qui s'est longuement assis sur le hot seat, jusqu'à ce que Amaury Pierron vienne l'en déloger. Le pilote du team Lac Blanc - Commençal a fait le run de sa jeune carrière, et il est toujours dans la zone d'arrivée, car il vient à peine de sortir du hot seat. Tous les pilotes en ont terminé et il a fallu attendre les tout meilleurs, Danny Hart, Troy Brosnan et Aaron Gwin pour le renvoyer à ses études. Amaury va quand même s'offrir une belle place dans le top 10, puisque tous les pilotes en ont terminé...

Tous les pilotes ? Pas tout à fait. 

Il était 16h22 quand le temps s'est arrêté un instant sur la bonne ville de Lourdes. Tous le public attendait la fin du run de son héros, Loic Bruni, qui avait dominé la qualification hier. Tout le public s'est enflammé lorsque son premier temps intermédiaire s'est allumé en vert. Une seconde d'avance sur ce vieux briscard de Gwin. Le public a donné de la voix et de la tronçonneuse quand le deuxième inter s'est allumé, toujours en vert. Deux secondes d'avance. Au troisième inter et toujours deux secondes d'avance, le public a failli faire trembler le pic du Jer, mais c'est là que l'histoire ne s'est pas écrite correctement, puisqu'il était 16h22 et que c'est l'heure à laquelle le vélo de Lolo s'est dérobé dans un appui anodin. Au sol, Loic a vu s'envoler ses espoirs de première victoire en coupe du monde, tandis que, quelques dizaines de mètres plus bas, Aaron Gwin signait une victoire quasi inespérée, et que Amaury Pierron, qui avait oublié de compter à quelle place il était désormais relégué, se rendait compte que la chute de Loic lui offrait la 5ème place et donc son premier podium en coupe du monde !